compositeur

In Estonian


Made of Hot Glass (excerpt 1)

Made of Hot Glass (excerpt 1)

Made of Hot Glass
L’œuvre a été commandée par NYYD Festival et Risto Joost, directeur artistique de l’Ensemble Voces Musicales

 

Made of
Hot Glass

…Né du sable opaque, changeant graduellement de consistance
et de couleur,
il se métamorphose au bout de la canne du souffleur et acquiert la transparence
en même
temps
que sa forme singulière…

 

 

Le timbre et la fusion des différentes couleurs sont les éléments
essentiels de la musique.
..............

 

.
 

Pour Tatjana Kozlova, le timbre et la fusion des différentes couleurs sont les éléments essentiels de la musique. Elle aime suivre le développement d’un son unique, sa naissance et sa disparition, ou se plonger dans un accord et l’écouter pendant longtemps.
Tatjana Kozlova est née en 1977 à Kaliningrad, puis a grandi à Narva. Elle a étudié le piano à l’École de musique pour enfants de Narva et a suivi une classe de composition pendant trois ans, écrivant à l’époque de la musique sentimentale. Après la fin de ses études secondaires, en 1995, elle est partie pour Tallinn où elle a étudié la théorie musicale à l’École de musique Georg Ots. Là, elle a étudié la composition sous la direction de Toivo Tulev. Elle a poursuivi ses études à l’Académie de musique d’Estonie, tout d’abord dans la classe de composition de Jaan Rääts puis, aujourd’hui, auprès d’Helena Tulve. Tatjana Kozlova achève actuellement ses études de licence à l’Académie de musique et espère poursuivre en magister dans la même institution.
Durant l’été 2002, elle a suivi les master classes de Michael Jarell à Szombathely (Hongrie). La même année, elle a remporté le premier prix du concours des jeunes compositeurs de l’Académie de musique pour sa pièce «Clouds of Sand», composée à l’intention de NYYD Ensemble. De janvier à mars 2002, elle a étudié la musique électronique à l’Académie de musique F. Liszt de Budapest, sous la direction d’Andrea Szigetvari. De novembre 2003 à mars 2004, elle a complété son éducation au conservatoire G. Tartini de Trieste, auprès de Fabio Nieder.


Pour contacter:

e-mail:


œuvres

  • Karje vari (L’Ombre du cri), 2004
  • Made of Hot Glass (Fait de Verre brûlant), 2003
  • Võilillede lumi (La Neige des pissenlits), 2003
  • Tishina (Silence), 2003
  • Panic (Panique), 2002
  • Muutlik (Changeant), 2002
  • Prisma, 2002

     

 

«Made of Hot Glass» (2003)
Le verre fondu: flexible, presque vivant. Né du sable opaque, changeant graduellement de consistance et de couleur, il se métamorphose au bout de la canne du souffleur et acquiert la transparence en même temps que sa forme singulière. Puis il se refroidit, et devient si fragile. On peut alors le briser en mille morceaux, mais on ne pourra plus jamais changer sa forme.


    À propos de la première de «made of hot glass»: «Chez Tatjana Kozlova, on distingue de plus en plus clairement une écriture calligraphique: facture quasi-polyphonique, fraîcheur dans l’emploi des combinaisons de timbres et de sons, sûreté du goût dans l’emploi de procédés extrêmes. C’est fondamentalement l’héritage de ses professeurs, discrète réminiscence de Tulev et de Tulve, mais on sent déjà une liberté qui naît, tout cela est réfléchi et inspiré.»

Ia Remmel, «Sirp», 24 octobre 2003

 

 

 

 

.Eesti Raadio | Klassikaraadio | Muusikud | n_joon3all.gif (1699 bytes)